equipements traitement déchets industriels

IDÉAL Technologies
Smart City
1 rue de Clairefontaine
78120 RAMBOUILLET
Tél : + 33 (0)6 22 45 33 70
contact@idealtechnologies.fr

Eric Durivault

L’homme qui apprivoise les déchets.

C’est dans une précédente vie au sein d’un grand groupe de service que la grande idée d’IDEAL Technologies est née : la valorisation des déchets industriels. En 2000, Eric Durivault découvre outre-manche Révolution™, une machine capable de vider des bouteilles ou des flacons contenant des liquides, et d’essorer des déchets industriels.
Reprenant l’invention à son compte, en prolongeant le brevet, il crée sa propre structure en 2003 et optimise les capacités de traitement de ce nouvel équipement. Ce commercial est devenu aujourd’hui un spécialiste de la nouvelle vie des rebus industriels.

Pour mettre au point son procédé, l’homme est passé par une grande phase d’observation sur les sites industriels. Comment gérer des déchets industriels ? Comment les compacter pour réduire leurs volumes, et surtout , comme diable les valoriser ?

A toutes ces interrogations, les améliorations apportées au brevet Revolution™seront la première posée dans l’édification d’IDEAL Technologies.
Mais il faudra consolider l’appareil. Car si les réponses innovantes sont déjà là en 2003, tout ne coule pas de source.

« il y a 7 ans, la machine n’intéressait personne », rappelle le fondateur de cette société qui ajoute : « je ne crée pas de la solution technique, j’écoute et j’accompagne les besoins des industriels ».

« lorsqu’en 2004 nous avons rencontré l’entrepreneur son objectif était de rendre le recyclage le plus efficient possible. Non seulement offrir une nouvelle vie au contenant mais aussi au contenu des produits. Pour mettre sur pied la meilleure technique, nous l’avons accompagné pas à pas et mis en relation avec des industriels au savoir faire précieux. Depuis 2004, nous avons soutenu 5 projets d’IDEAL Technologies dont un dépôt de brevet. »

En intégrant la production de Revolution™ et en multipliant les applications de cette videuse, Eric Durivault a été un des premiers à pouvoir proposer une solution à un problème qui jusque là turlupinait un grand nombre d’industriels : comment séparer la partie liquide de déchets ou matières valorisables trop humides ? Les technologies agricoles mises en place sont plutôt simples. La machine se charge de vidanger, d’essorer et de sécher les déchets ( plumes, papier, yaourts….) pour que ceux-ci deviennent recyclables.

En recevant un prétraitement sur le site, ils deviennent alors valorisables en alimentation animale, matières premières ou alors thermiquement. En réduisant leurs poids et leurs volumes, le transport est facilité et les coûts de traitement sont moindres. Elémentaire ! d’autant que cette machine possède d’autres vertus. Le retraitement de certains déchets comme les contenus des yaourts et des compotes permet de nourrir 15 000 porcs par jour dans l’Yonne par exemple.

« Ingénieur ? non, ingénieux » voilà comment aime se présenter Eric. D’autres technologies comme le sécheur à bandes, le bio déconditionneur, le laveur d’air sont venus rejoindre le panel des propositions techniques.

Son parcours atypique fait d’Eric Durivault un personnage haut en couleur.

Pour Eric Durivault » le déchet n’est plus une honte. C’est même devenu une ressource ».

Eric Durivault | Essor Organique™ | Biodeconditionneur™ | Traitement des rebuts de production | Equipement de traitement des déchets industriels
Valorisation des digestats de méthanisation | Malaxeur et stockage matières organiques : BIOMEL™